• SHERLOCK, ST LOUIS ET CIE

Comment écrire un flashback PTSD en POV profond par Lisa Hall-Wilson - Canada



https://lisahallwilson.com


Les flashbacks sont super populaires parmi les écrivains, mais moins populaires chez les éditeurs et les agents. En partie parce que certains auteurs appellent les décharges d'informations et la trame de fond «un flashback». Si vous êtes intéressé à plonger profondément dans l'écriture de flashbacks causés par un traumatisme et un ESPT, lisez la suite car j'ai de bons conseils pour vous!


Récapitulatif rapide: Qu'est-ce que Deep Point Of View?

Le point de vue profond est un choix stylistique pour supprimer la distance perçue entre le lecteur et le personnage du point de vue. Cette technique met le lecteur dans l'histoire pendant qu'elle se déroule. Le lecteur sait tout ce que le personnage du point de vue sait / voit / entend / etc. mais c'est tout ce qu'ils savent.


Si vous ne savez pas si vous écrivez dans un point de vue profond ou non, consultez ce post d'invité que j'ai fait à Writers In The Storm, puis revenez ici et apprenez-en plus sur l'écriture de flashbacks en deep pov .


Qu'est-ce qu'un flashback?

Dans mes cours en ligne, on me demande souvent de l'aide pour écrire deux types de flashbacks. Un type de flashback est l'idée d'un aperçu du passé d'un personnage, essentiellement une scène coupée de quelque chose qui s'est passé auparavant. Ceci est généralement écrit comme un rêve ou une trame de fond. Ce sont vraiment difficiles à bien faire en pov profond car la plupart du temps, ils apparaissent comme une intrusion de l'auteur.


Soyez objectif quant à savoir si le lecteur doit connaître TOUTES ces informations en un seul endroit. Ma règle personnelle pour la trame de fond est de répondre à une question pour le lecteur et de lui en laisser deux autres. Faire couler dans la trame de fond une phrase, une phrase, à la fois. Si vous avez un paragraphe, deux paragraphes, un chapitre entier - c'est juste un regard sur le passé, pour regarder le passé, "tuez vos chéris." Oui, d'autres auteurs les utilisent, et ils ne sont pas mal en soi, mais il y a un excellent article ici par KM Weiland sur l'écriture de ce type de flashbacks .


Flashbacks comme symptôme d'un traumatisme passé

J'ai déjà écrit sur l' écriture de récits de traumatismes et même sur l' écriture d'un SSPT en profondeur . Alors, approfondissons un peu les flashbacks en tant que symptôme du SSPT en tant que dispositif de narration.


Pour continuer la lecture, visitez: https://lisahallwilson.com


Si vous avez aimé l'article, merci de le partager.